Immersion dans le Liège des toxicomanes



Par Isabelle Lemaire, Sophie Devillers & Jean-Christophe Guillaume

Avec le soutien du Fonds pour le journalisme en Fédération Wallonie-Bruxelles

Introduction


Le petit surnom informel ne figure évidemment dans aucun guide touristique consacré à la ville. Liège, Tox City, tant la concentration de toxicomanes, consommateurs chroniques d'héroïne ou de cocaïne, y est importante et particulièrement visible. Ils seraient plus de 4000 dans la province dont une petite moitié rien qu'à Liège. Des hommes, des femmes abîmés physiquement et psychiquement à force de consommer leurs poisons, versant inévitablement, pour des centaines d'entre eux, dans la mendicité, la délinquance, la petite criminalité, la prostitution, le sans-abrisme.

Pour ce travail, nous avons interrogé de nombreux acteurs locaux et donné la parole à des toxicomanes, afin de comprendre leur parcours et leur vie. Immersion dans les rues de Tox City.


Avertissement : certaines descriptions et photos peuvent heurter les âmes sensibles.

Je me connecte







Mot de passe oublié ?

©La Libre.be 2018 - Immersion dans le Liège des toxicomanes By La Libre.be