Ching Shih

Destin d'une prostituée devenue reine des pirates

Ce grand format s’accompagne de musiques au début de chaque chapitre que vous pouvez activer afin de vous immerger au maximum dans cette grande épopée.

Quand on pense aux pirates, notre imagination ne tarde pas à faire virevolter des images de Caraïbes, de chasses au trésor et d’hommes barbus aux jambes de bois. Pourtant, un des pirates les plus redoutables de l'Histoire était on ne peut plus différent de cela. En effet, à la tête d’une armée de plus de 70  000 hommes au début du XIXe siècle se tenait non pas Barbe Noire ou Jack Sparrow, mais une femme: Ching Shih, aussi surnommée la terreur des mers du Sud.

Dans le cadre du rendez-vous dominical "Il était une fois", la rédaction de LaLibre.be vous invite à découvrir une des femmes les plus puissantes du XIXe siècle ayant fait régner la terreur sur les mers de la Malaisie à la Corée.

Pour consulter la suite du dossier,
connectez-vous avec vos identifiants

Je me connecte






Mot de passe oublié ?

Je m'inscris